La salle de bains : du lieu lointain à l’espace de relaxation ouvert

Tendances salle de bains à découvrir dans les Palais 6 et 7 à BATIBOUW

Vendredi 28 septembre 2018 — Ces dernières années, la salle de bains a été dominée par deux tendances marquantes : d’une part, l’importance d’économiser l’eau et l’énergie et, d’autre part, la recherche constante de plus en plus de confort. Cet espace est en pleine évolution dans nos maisons compactes : l’endroit fermé et isolé de la salle de bains se transforme en une zone de relaxation plutôt ouverte. Dans le Palais 7 et une partie du Palais 6 à Batibouw, de nombreuses nouveautés sont à découvrir.

Une tendance que nous ne pouvons pas ignorer est la percée absolue de la douche de plain-pied. Alors que la plupart des constructeurs/rénovateurs avaient l’habitude de combiner un bain et une douche auparavant, ils sont dorénavant de plus en plus nombreux à opter pour une douche à l’italienne. Sans bain, donc, mais pas sans confort ! Grâce à de nombreuses innovations astucieuses dans le domaine des pommeaux de douche comme l’effet pluie par exemple, la douche garantit elle aussi un délicieux moment de détente. Les fabricants répondent à cette évolution, et aussi à celle des receveurs de douche plats et élégants qui offrent une parfaite alternative au carrelage continu. Cela permet de garantir l’étanchéité car il y a moins de joints. De plus, son entretien est facilité. Le confort est également exprimé dans la disposition de l’espace. Les receveurs de douche de 90x90 cm sont de dimensions standards, mais les receveurs de 100x100 cm ou même de 120x120 cm ne font pas exception.

Les robinets avec boutons
Le besoin de plus de confort dans la salle de bains entraîne non seulement plus de douches à l’italienne, mais l’expérience de l’eau elle-même a également subi une véritable métamorphose. Le robinet classique avec deux commandes (l’un pour l’eau chaude et l’autre pour l’eau froide) a déjà été échangé depuis quelques temps par le mitigeur monocommande. Mais maintenant, il existe une alternative encore plus confortable et écologique : le robinet électronique. À quoi ressemble-t-il sous la douche ? Très simplement à des commandes séparées pour le débit et la température de l’eau : l’utilisateur a ainsi toujours la main sur le confort souhaité. Et parce que la température de l’eau peut même être réglée à l’avance (au moins en combinaison avec un boiler), presqu’aucune quantité d’eau n’est perdue pour atteindre la température désirée.

Technologie intelligente
La salle de bains fait partie intégrante de la maison connectée de demain. Il ne faut pas seulement voir les pommeaux de douche numériques, les possibilités en termes de confort sont aussi invisibles. Considérons par exemple des systèmes sonores intégrés dans le miroir de la salle de bains voire même sous les parois du bain. Ou encore un système d’éclairage LED thérapeutique (qui peut même être intégré avec les jets de la douche !) qui non seulement illumine la salle de bains mais stimule également l’humeur des utilisateurs. Parmi ces techniques prometteuses, on compte aussi la station de recharge sans fil pour Smartphone ou encore le miroir avec chauffage infrarouge intégré. Ce dernier offre deux avantages : il n’est jamais embué et procure une chaleur rayonnante agréable dans la pièce. Le confort au sens large du terme !

Le confort dans la plus petite des pièces
Ces derniers temps, une attention particulière a aussi été portée au WC-douche, aussi appelé « spalet », avec lequel l’utilisateur est automatiquement nettoyé à l’eau et le papier toilette est devenu un ustensile révolu. Différents fabricants présentent leur WC-douche comme le summum du confort. Mais cela reste un investissement majeur, irréalisable pour de nombreux constructeurs/rénovateurs au budget limité. Ceux qui souhaitent augmenter leur confort lors de leur passage à la toilette peuvent opter pour une toilette sans bride et donc sans bord épais où la saleté reste incrustée. C’est non seulement hygiénique, mais c’est aussi facile d’entretien.

Récupération de l’eau de pluie
On sait que les fabricants de robinets et de douches font tout pour limiter au maximum la consommation d’eau. Mais la récupération de l’eau de pluie offre également un énorme potentiel. Le Belge moyen pourrait ainsi économiser jusqu’à 71 litres d’eau par jour. Le salon Batibouw est donc L’endroit à ne pas manquer pour découvrir les nouveautés dans ce domaine, notamment avec les réservoirs d’eau de pluie, les systèmes de filtration ou encore les pompes pour la circulation de l’eau. Il convient de noter ici que les fabricants mettent sur le marché de plus en plus de pompes écoénergétiques en raison de la réglementation européenne plus stricte. 

Lieke Vervoort Project Manager BATIBOUW at Two cents